Rétro Ciné Drôme

Pour en savoir un peu plus sur l'histoire des salles de cinéma de la Drôme et remonter le temps, en consultant la programmation de plus de quarante ans.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 UN NOUVEAU DEPART POUR LE PALACE DE VALENCE

Aller en bas 
AuteurMessage
adm
Admin


Messages : 121
Réputation : 374
Date d'inscription : 20/07/2016

06062018
MessageUN NOUVEAU DEPART POUR LE PALACE DE VALENCE

1976 : UN NOUVEAU DEPART POUR LE PALACE (3ème époque)


Du mercredi 7 au mardi 13 juillet 1976, le PALACE programme deux films du catalogue des Artistes Associés. Le premier qui réunit deux grandes vedettes, n'est pas un grand succès et le second est une reprise d'un film avec T. Hill. Le mardi soir, le rideau se ferme pour la dernière fois sur l'écran de la grande salle du PALACE. 
les 2 derniers films projetés au PALACE

Les trois plus grandes salles du département doivent s'adapter à la crise de la fréquentation pour survivre. C'est l'ALHAMBRA à Romans qui est devenu le premier complexe du département. Le VOX de Montélimar ne survivra pas aux années 70. Pour le PALACE, des travaux de grande ampleur vont débuter. Fort heureusement la magnifique façade est épargnée.






22 semaines de travaux seront nécessaires pour transformer le PALACE en 6 salles.
A l'étage on trouve la salle 1 avec 370 places et un écran de 37 m2. La salle 2 offre 290 sièges, elles possèdent un rideau de scène et un autre publicitaire. Au rez-de- chaussée la salle 3 de 190 places, la salle 4 avec 110 sièges et 70 pour les salles 5 et 6. En cabine, la modernité est présente avec des projecteurs Philipps à plateaux, commandés à distance par un seul opérateur. Dans le hall deux caisses centrales pour les 6 salles. Et en amont des caisses, un grand espace pour accueillir à l'abri les files d'attente, avec de chaque coté, affiches et vitrines pour les photos d'exploitation. 
Le mercredi 22 décembre 1976, le plus grand complexe Drôme-Ardèche ouvre ses portes avec 6 films à l’affiche.

  
La période de fin d'année est depuis longtemps très favorable aux cinémas. Le nouveau PALACE n'échappe pas à la règle, le public se presse à ses portes. Autant les trois plus grandes salles sont agréables, il est difficile de se satisfaire des petits écrans des autres et plus spécialement de ceux de la 5 et de la 6 qui ne sont pas du tout adaptés aux grandes productions.
C'est le début d'une période faste pour le PALACE qui va conquérir pendant plusieurs décennies le public valentinois.
Mais l'impact de ce nouveau complexe dépasse largement la ville de Valence. Dans un rayon de plus de 30 kilomètres, les cinémas des villes comme Saint-Vallier, Tain-Tournon, Crest et même la Voulte chez nos voisins Ardéchois, sentiront l'impact des 6 salles du PALACE. Ce dernier est moderne, propose une offre importante de films avec des sorties nationales de plus en plus nombreuses. Pour les films les plus attendus, une partie de la clientèle n'hésitera pas à faire le déplacement. 




Le réveil est brutal pour la concurrence du groupe PROVENCE-MISTRAL-PARIS-REX qui dominait l'exploitation sur Valence.
La transformation du PROVENCE en 3 salles en 1978, la fermeture du REX fin 1980 devrait permettre au groupe de lutter face au PALACE. Mais pour faire fonctionner trois sites, il faut plus d'employés que sur un seul. La modernisation en 1981 du PARIS en trois salles et du MISTRAL en deux salles en 1985, ne changera pas grand chose. Même avec 8 écrans sur trois sites, le groupe enregistre moins d'entrées et a des charges notamment en personnel, beaucoup plus importantes que le PALACE. 
Avec la fermeture du MISTRAL et du PROVENCE à la fin des années 80, le groupe disparaîtra. Le PARIS sera repris et aura un sursis.


Le transformation du PALACE est donc un grand succès. Le complexe se modernisera avec les années. L'arrivée du son Dolby stéréo restera une expérience exaltante pour ceux qui seront venus voir dans la salle 1 le second opus de la guerre des étoiles : l'empire contre-attaque ou frémir dans l'espace avec Alien.





Mais avec la fermeture du PROVENCE et MISTRAL la ville manque d’écrans. A la fin des années 90, le projet d'un multiplexe PATHE de 12 salles se concrétise.
Cela entraîne la fermeture du PARIS et le PALACE perd sa suprématie.
Il doit se contenter maintenant des continuations du multiplexe ou de films qui attirent peu de monde. La fréquentation chute et le PALACE ferme ses portes en 2005.
Fort heureusement il est repris par la société le navire qui gère plusieurs salles en Drôme-Ardèche et qui avait repris sur Valence l'ex-UTHOPIA. Le PALACE perd malheureusement son enseigne pour devenir le NAVIRE. Les salles sont rénovées et la cinq devient un lieu espace-rencontres.

la salle 1


 
la salle 2



la salle 3


la salle 4




ex salle 6 qui devient la 5 


Pour se démarquer du PATHE, le PALACE propose des films art et essai et accompagne les films dont la diffusion est plus confidentielle.
Après plus d'un siècle d'existence il est toujours là, il a affronté plusieurs tempêtes et s'est adapté à l’évolution de l'exploitation.
Loin aujourd’hui du cinéma dit commercial, n’hésitez pas à pousser la porte du NAVIRE/ PALACE qui vous fera découvrir de véritables pépites cinématographiques.



Longue vie à ce cinéma qui fait partie du patrimoine de Valence.


Un grand merci à Henri Vierne pour sa précieuse collaboration et au site : salles-cinema.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retro-cine-drome.cultureforum.net
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

UN NOUVEAU DEPART POUR LE PALACE DE VALENCE :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

UN NOUVEAU DEPART POUR LE PALACE DE VALENCE

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Rétro Ciné Drôme :: LES SALLES :: LES SALLES DE LA DROME :: Valence et Bourg-les-Valence-
Répondre au sujetSauter vers: