Rétro Ciné Drôme

Pour en savoir un peu plus sur l'histoire des salles de cinéma de la Drôme et remonter le temps, en consultant la programmation de plus de quarante ans.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 ROMANS : L'ALHAMBRA ( 2ème et dernière partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm
Admin


Messages : 96
Réputation : 301
Date d'inscription : 20/07/2016

24112017
MessageROMANS : L'ALHAMBRA ( 2ème et dernière partie)

LE CINEMA ALHAMBRA A ROMANS (2ème et dernière partie)




Programmes de fin août 1960



Programmes du mois d'octobre 1960


Pendant de nombreuses années l'ALHAMBRA ne proposera des séances qu'en fin de semaine, mais à partir du début des années 60, l'établissement offrira des séances aux jours suivants:
MERCREDI à 21h
JEUDI à 14h30 et 21h
VENDREDI et SAMEDI à 21h
DIMANCHE (et jours fériés) 14h 17h et 21h


La séance de cinéma à l'époque n'a rien à voir avec celle qui est proposée aujourd'hui. Il y a les actualités hebdomadaires suivies d'un ou plusieurs documentaires ou dessin animé, la bande annonce du prochain film et les réclames des commerces locaux et des confiseries proposées par les ouvreuses. Cerise sur le gâteau, une attraction sur scène est parfois proposée avant le grand film. Bref la séance de cinéma c'est tout un programme, en voici quelques exemples:

Avant-programme en juillet 65 du film l'empreinte de Frankenstein 
Actualités
Woody et l'autoroute et Woody en vacances (2 dessins animés)
Un américain à N.Y. , une île enchanteresse et la route fluviale (3 documentaires)
Bande annonce du film de la semaine prochaine : Le mystère de la jonque rouge
Publicités


Avant-programme en juin 69 du film Bullitt ( avec Steve Mc Queen)
Actualités
Ne tirez pas sur Bip Bip (dessin animé)
Bande annonce du film de la semaine prochaine : le jour le plus long
Publicités

Avant-programme en février 70 Tintin et le temple du soleil 
Actualités
Dans le soleil des Alpes (documentaire)
Bande annonce du film de la semaine prochaine : Funny girl
Publicités



Fin juin 1972, c'est la fin des actualités à l'ALHAMBRA, le petit écran a pris le relais.  


L' ALHAMBRA est une scène reconnue dans le département mais c'est avant tout un cinéma de 1080 places et les succès seront souvent à l'honneur dans la plus grande salle de la Drôme, même si le CLUB demeure un concurrent redoutable.



(photo source ciné Planète)





Ben-Hur sera un triomphe et il en est de même pour le jour le plus long qui restera 3 semaines à l’affiche et réalisera plus de 10% des entrées annuelles de la salle.
Dans les années 60 et début 70, l'ALHAMBRA connaîtra d'autres succès  comme :
la série des Angélique
La grande évasion en 1964 
Paris brûle t-il en 1967
Mourir d'aimer en 1971
Deux triomphes des Charlots en 1972 avec les bidasses en folie et les fous du stade.



Deux particularités à noter dans ces succès, celui d’Emmanuelle qui sera présenté avant le PALACE de Valence et restera 3 semaines à l’affiche. Il sera repris à maintes reprises jusqu’au début des années 80.
Et un deuxième film pour adulte, Flossie distribué par une petite maison de films de Marseille. A la grande surprise de l'exploitant, le public local fera un triomphe à ce film qui restera 5 semaines à l'ALHAMBRA.


Il est intéressant de s'attarder sur le prix des places dans les années 60. Depuis l'après-guerre le cinéma est devenu un art populaire. Le prix d'entrée varie en fonction du film et de l'emplacement dans la salle. Pour les grosses productions qui dépassent allègrement les 2 heures 30 et les films à succès, les majorations peuvent atteindre 20%. A l'ALHAMBRA comme dans de nombreuses salles, vous choisissez votre emplacement. Au balcon on y trouve les fauteuils les plus confortables avec le tarif le plus élevé. A l'inverse, au parterre (ou orchestre ou secondes, les termes varient en fonction des salles) les fauteuils en bois dit "fauteuils claquette" offrent les prix les moins chers. La différence est flagrante, cela peu aller presque du simple au double. Voici quelques exemples:


Pour le film La grande évasion en 1964, il faut débourser 5 francs au balcon, 3 francs sur les fauteuils en bois;
Pour le film On ne vit que 2 fois (007)en 1967 il faut débourser 6 francs au balcon, 2,75 francs sur les fauteuils en bois;
Pour le film Mourir d'aimer 1972, il faut débourser 7,80 francs au balcon, 4,10 francs sur les fauteuils en bois.


En 1970, Mr Roux vend son cinéma à Mr et Mme Banc. Le nombre de représentations évolue avec des séances supplémentaires à 21h les lundis et mardis, une matinée à 14h30 le samedi et à partir de début juin 1975, des nocturnes le samedi à minuit. L'offre des films devient plus importante. On passe de 68 films en 1969 à 112 films en 1972. Le confort des spectateurs est aussi amélioré avec le remplacement en 1973 des fauteuils en bois de l’orchestre par les anciens fauteuils du cinéma REX de Valence qui offrent une meilleure assise. La salle perd en capacité, elle offre désormais 800 places, ce qui est largement suffisant en cette période de chute de la fréquentation des salles. 
Les grandes salles deviennent de moins en moins rentables. Cela amène les nouveaux propriétaires à mener une réflexion sur l'avenir de l'ALHAMBRA.
Le cinéma va être réaménagé en trois salles et devenir le premier complexe à ouvrir dans la Drôme. 
Le dimanche 25 juillet 1976 à 21h, les 45 personnes qui viennent voir le film la grande casse n'ont peut être pas conscience qu'elles assistent à la dernière projection dans la grande salle de l'ALHAMBRA.


Les 3 derniers films projetés à l'ALHAMBRA au mois de juillet 1976 


Une nouvelle aventure se profile, celle des 3 DAUPHINS, à suivre prochainement sur ce site.


Un grand merci à monsieur et madame Banc, sans qui je n'aurais pu relater l'histoire de ce cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retro-cine-drome.cultureforum.net

 Sujets similaires

-
» LES VOILURES TOURNANTES du P A Foch (année 2000) 3 eme et dernière Partie (le Super Frelon)
» comment j'ai connu PETE18: dernière partie
» Dernière Partie : The Cure toujours là (1992 à nos jours)
» Moi, Charles Régrebac, Maître du Destin (troisième et dernière partie) - Les petites histoires du Grand Conseil
» Far from the Madding Crowd - 4ème partie et dernière partie - Du chapitre 44 à la fin
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

ROMANS : L'ALHAMBRA ( 2ème et dernière partie) :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

ROMANS : L'ALHAMBRA ( 2ème et dernière partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Rétro Ciné Drôme :: LES SALLES :: Romans et Montélimar-
Répondre au sujetSauter vers: